Site Médiathèques

 
 

Mois du film documentaire

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Les contrastes sont augmentés par une inversion des couleurs.Supprimer l'ensemble de la personnalisationAjouter aux favorisEnvoyer cette page à un amiImprimer ce document.
Chaque année, au mois de novembre, le film documentaire est à l'honneur partout en France. Les médiathèques de l'Albigeois s'associent à cette manifestation nationale.
Flux RSS

En ce moment

  • Celui qui danse

    Le mercredi 25 novembre 2020 - Mois du film documentaire

    Projection du film d'Olivier Lemaire [France, 2019- VF]

  • « La culture ça se partage »

    Du jeudi 19 novembre 2020 au samedi 21 novembre 2020 - Sélection

    L'héritage culturel d'Al Andalus, ses influences en Occitanie - En partenariat avec la Maison de quartier de Cantepau et l'association « Les 3 sources »

  • Les MéGA en été

    Informations pratiques

    Consultez les horaires et les modalités !

  • À petits pas

    Le mercredi 04 novembre 2020 - Lectures

    Lectures, chansons, comptines et jeux de doigts

Médiatic

Demandez
le programme !

Enregistrer

Le Mois du film documentaire, une manifestation nationale

Le « Mois du film documentaire » est une manifestation nationale initiée en 2000 par l'association « Images en Bibliothèques ».

Chaque année, au mois de novembre, les bibliothèques, salles de cinéma, associations et d’autres lieux, organisent des projections. L’objectif de cette manifestation est de rendre visibles à un large public des films documentaires peu vus ou échappant au réseau de distribution classique.

Riche d'un important fonds de films documentaires en prêt, la médiathèque Pierre-Amalric s'associe chaque année à cet événement pour montrer ces œuvres singulières à un public non spécialiste et valoriser leur diffusion. Le choix des films est souvent thématique et les projections sont fréquemment Logo images en bibliothèquesaccompagnées de temps de rencontres, débats, expositions, etc...

L'entrée aux séances est libre et gratuite.

Enregistrer

Edition 2020 : Jeunesse du monde

Toute la programmation :

• Mardi 3 novembre à 18h30 / Pierre-Amalric : Selfie d’Agostino Ferrente
• Mercredi 4 novembre à 14h / Pierre-Amalric : Les débatteurs de Julie Chauvin
• Samedi 7 novembre à 14h30 / Cantepau : Le cercle des petits philosophes de Cécile Denjean
• Mercredi 18 novembre à 18h30 / Pierre-Amalric : Green Boys d'Ariane Doublet
• Vendredi 20 novembre à 19h / Saint-Juéry : Chante ton bac d’abord de David André
• Mercredi 25 novembre à 18h30 / Pierre-Amalric : Celui qui danse d'Olivier Lemaire
• Vendrredi 27 novembre à 20h / Lescure : La cour de Babel de Julie Bertucelli

Détail de la programmation de l'édition 2020

Selfie

Un film d’Agostino Ferrente
[Italie, 2019 - VOSTF]

Alessandro et Pietro, 16 ans et "meilleurs amis", ont grandi et vivent à Traiano, une banlieue populaire de Naples. Alessandro, surnommé "Alessa", travaille comme serveur dans le café en bas de chez lui, et livre le ristretto en Vespa, plateau en main. Pietro, devenu obèse après la mort de trois de ses cousins, voudrait maigrir et gagner sa vie comme coiffeur. Alors que certains de leurs copains du quartier dealent et manient des armes, eux tiennent à suivre la "bonne voie". La mort d'un autre de leurs amis, Davide Bifolco, un garçon sans histoires, mais qui roulait sans casque, comme eux, et qu'un carabinier a abattu par erreur après une course-poursuite, les hante comme le symbole de leur quartier et de leur jeunesse méprisés. Condamné depuis le tournage du film à quatre, puis deux ans de prison en appel pour homicide involontaire, l'auteur de cette bavure ordinaire n'a pas été incarcéré, sa peine ayant été "suspendue".

En présence de Mélanie Jorba, spécialiste du cinéma italien et professeure à l’université Jean Jaurès de Toulouse et du réalisateur Agostino Ferrente (sous réserve).

Mardi 3 novembre à 18h30
Médiathèque Pierre-Amalric d'Albi

Les débatteurs

Un film de Julie Chauvin
Dans le cadre des séances À toi d'jouer !

Fatou, Zouhoudi, Assia, ou encore Gabriel ont 14 ans et ont formé un club débat pour aborder des sujets qui leur tiennent à cœur. Pendant un an, ils ont été suivis par des caméras, de leurs timides débuts jusqu'au débat final à l'Assemblée nationale. Ils découvrent une liberté de pensée et d'expression inédite.

Un temps d'échange en visio-conférence avec la réalisatrice et Karine Moralés, chef opératrice du film, pour mieux comprendre les rouages, l'envers du décor, le message et les intentions techniques de l’œuvre est prévu après la projection.

Mercredi 4 novembre à 14h
Médiathèque Pierre-Amalric

Le cercle des petits philosophes

Un film de Cécile Denjean
[France, 2018 - VF]

Quel est le sens de la vie ? Pourquoi on vit ? Pourquoi on meurt ? Qu'est-ce que l'amour ? Ces questions, le philosophe et auteur à succès Frédéric Lenoir, les a posées à des enfants de 8 à 11 ans, au cours d'ateliers philosophiques qu'il a mené dans deux écoles primaires durant une année scolaire. Il nous invite à partager les pensées de ces enfants, qui se confrontent à la complexité du monde et la violence de leurs émotions. Frédéric Lenoir s'émerveille encore par la capacité des enfants à s'emparer de questions existentielles, à argumenter, à débattre... à devenir de petits philosophes.

Samedi 7 novembre à 14h30
Salle de spectacle de la maison de quartier d'Albi-Cantepau
À partir de 8 ans

Green Boys

Un film d'Ariane Doublet
[France, 2019 - VF]

C’est une histoire de rencontre, une histoire d’amitié. Au milieu des champs de lin et des pâturages avec vue sur la mer, dans le Pays de Caux, Louka 13 ans et Alhassane 17 ans,jouent au foot, pêchent à l’épuisette, montent aux arbres, se donnent des leçons de choses. Alhassane vient de loin, Louka est d’ici mais tous deux semblent être apparus là dans le paysage instantanément, chacun a sa manière réincarnation du petit prince de Saint-Exupery. Jour après jour ils s’apprivoisent et au rythme de l’amitié qui se noue, construisent une cabane. La cabane c’est celle que l’on bâtit en Guinée, le pays d’Alhassane, et plus que le refuge de leur enfance, elle est comme un bout d’Afrique posée là à flan de colline. Les promeneurs qui passent sur le chemin semblent y venir en voyage. Dans la cabane, Alhassane ne veut pas dormir la nuit. Il a peur des diables. Louka lui n’y croit pas. Mais ce qui les sépare les lie tout autant que ce qui les réunit. Cette histoire de petits princes, l’un à l’orée de l’adolescence l’autre au bord de l’âge adulte, est une histoire mise en scène avec douceur, cadres ouverts sur l’horizon, plans qui s’étirent dans le décor paisible d’une ruralité qui semble échapper à toute violence. Moment précieux, filmée comme hors du temps, cette amitié qu’Ariane Doublet conte avec délicatesse, n’est pas tant porteuse d’espoir, elle apparaît plutôt comme une parenthèse enchantée.

Mercredi 18 novembre à 18h30
Médiathèque Pierre-Amalric d'Albi

Chante ton bac d’abord

Un film de David André
[France, 2014]

L'histoire tumultueuse d'une bande de copains de Boulogne-sur-Mer, une ville durement touchée par la crise. Un an entre rêves et désillusion. Imaginées par ces adolescents issus du monde ouvrier ou de la classe moyenne, des chansons font basculer le réel dans la poésie, le rire et l'émotion.

Projection suivie d’une rencontre avec Aurélie Enjalbert, formatrice Conseil en Prévention des risques psychosociaux.

Vendredi 20 novembre à 19h
Médiathèque de Saint-Juéry

Celui qui danse

Un film d'Olivier Lemaire
[France, 2019- VF]

Soane a 18 ans. Il est un élève en grandes difficultés en terminale ES. Il vit à la campagne à une heure de Bordeaux avec son père tailleur de pierre et sa mère ouvrière agricole. Après avoir fait du rugby toute son adolescence, il se découvre une passion pour la danse à 17 ans, ce qui provoque l'incompréhension de son entourage. Il est reçu aux auditions du Conservatoire de Bordeaux en danse contemporaine et devient très vite l'un des meilleurs. Il faudra impérativement qu'il ait son bac s'il veut continuer à danser et devenir professionnel. C'est l'histoire d'un changement de trajectoire sociale et culturelle, d'un garçon déterminé, d'une passion et d'un rêve.

Projection suivie d’une rencontre avec Olivier Lemaire, réalisateur et Soane, protagoniste du film.

Mercredi 25 novembre à 18h30
Médiathèque Pierre-Amalric d'Albi

La cour de Babel

Un film de Julie Bertucelli
[France, 2013]

Ils s’appellent Xin, Marko, Andromeda, Rama, Kessa, Eduardo, Youssef, Maryam... Ils viennent des quatre coins du monde et ont entre onze et quinze ans. Ils sont vingt-quatre et sont réunis dans une classe d’accueil d’un collège parisien. Une année durant, la réalisatrice Julie Bertuccelli les a suivis dans leur patient travail d’apprentissage du français, captant leurs efforts et leurs espoirs, leurs doutes et leurs joies.

Connue et appréciée des cinéphiles pour ses deux fictions, « Depuis qu’Otar est parti » (2003) et « L’Arbre » (2010), Julie Bertuccelli est également l’auteure de nombreux documentaires. « La Cour de Babel » a reçu le prix Jean Renoir des lycéens 2013-2014.

Projection suivie d’une rencontre avec la réalisatrice (sous réserve).

Vendredi 27 novembre à 20h
Salle communale, rue des Loisirs à Lescure
Tout public à partir de 10 ans


Partager cet article |
Communauté d'agglomération de l'Albigeois

Médiathèque Pierre-Amalric

Tél : 05 63 76 06 10

Médiathèque d'Albi-Cantepau

Tél : 05 63 76 06 50

Médiathèque de Saint-Juéry

Tél : 05 63 76 06 49

Médiathèque de Lescure d'Albigeois

Tél : 05 63 76 06 48

Partenaires