Site Médiathèques

 
 

Dossier : Info/Intox sur les réseaux sociaux : comment faire le tri ?

Diminuer la taille de la police (small).Augmenter la taille de la police (large).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.Supprimer l'ensemble de la personnalisationAjouter aux favorisEnvoyer cette page à un amiImprimer ce document.
Internet et les réseaux sociaux foisonnent d'informations en tous genres, surtout lors d'événements graves, et il est parfois difficile de démêler le vrai du faux. Voici quelques clés pour déjouer les rumeurs et éviter de les propager.

Twitter : liste Infos

Twitter - Liste infos / comptes officiel - MediaAlbigeois

SAIP : application d'alerte en cas d'attentat ou de catastrophe

Appli SAIP

SAIP (Système d'alerte et d'information des populations) est une application géolocalisée lancée par le gouvernement pour prévenir les français en cas de crise majeure : attentat, alerte à la bombe, accident nucléaire ou chimique...

Elle est gratuite et téléchargeable sur l'App Store et le Play Store.

Plus d'infos sur cette appli

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

TinEye : pour tout savoir sur une photo

Info/intox : TinEye

« TinEye » est un moteur de recherche inversé basé sur l'adresse d'une image. Il permet de lister les sites qui affichent cette même image, il permet donc d'en trouver la source.

www.tineye.com

Enregistrer

On te manipule : halte à la théorie du complot !

On ne manipule

« On te manipule » est un site publié par le gouvernement en février 2016. Il donne 7 clés pour détricoter les théories du complot, adopter les bons réflexes et prendre du recul par rapport aux informations qui circulent.

gouvernement.fr/on-te-manipule

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Suivez-nous en direct

Facebook Twitter

Pinterest Babelio

Flux RSS

En ce moment

  • Paysage(s) d'intérieur

    Du lundi 06 novembre 2017 au samedi 30 décembre 2017 - Exposition

    Exposition de papiers peints anciens issus des collections de la bibliothèque Forney de la Ville de Paris - Du lundi 6 novembre au samedi 30 décembre 2017.

  • La ville du futur

    Le mercredi 13 décembre 2017 - Conférence

    Conférence par Mathieu Vidal, maître de conférences en Géographie & Aménagement à l'Institut national universitaire Champollion - Mercredi 13 décembre 2017 à 18h30.

  • À petits pas

    Le mercredi 15 novembre 2017 - Lectures

    Lecture et jeux de doigts - Mercredi 15 novembre 2017 à 10h30.

  • Écrire le paysage

    Le jeudi 26 octobre 2017 - Atelier

    Atelier d'écriture avec l'écrivaine Hélène Duffau - Jeudis 12 et 26 octobre, vendredis 10 et 24 novembre 2017 à 18h30.

Date de création du dossier

Ce dossier a été réalisé
en juillet 2016.

L'auteur du dossier

Evelyne Mazars
Chef de projet numérique
Réseau des médiathèques de l'Albigeois

La contacter :
Médiathèque d'Albi
05.63.76.06.10

Trouver le juste équilibre

Info/intox : vrai ou faux ?

Ordinateurs, tablettes, smartphones, smart TV : nous sommes de plus en plus connectés, de plus en plus submergés d'informations, et il n'a jamais été aussi simple d'y accéder et de les faire circuler (voire même de les produire) nous mêmes. Les médias sociaux (Twitter, Facebook...), la multitude de sites Internet et blogs regorgent de contenus plus ou moins fiables, plus ou moins confirmés, plus ou moins pertinents... Et quand survient un événement grave (attentat, prise d'otages), les choses s'emballent, la course au scoop s'engage, chacun essayant de collecter (et de faire circuler) le plus d'informations le plus rapidement possible, au risque de faire circuler des informations fausses et d'alimenter les psychoses.

Alors sans tomber dans la suspicion permanente et la théorie du complot, comment faire le tri entre rumeurs, légendes urbaines, et informations fiables ? Voici quelques clés.

Quelques réflexes simples

1. Quelle est la source ? Qui parle ?

Chacun peut produire de l'information, que ce soit sur un site personnel, sur un blog, sur les médias sociaux... Demandez-vous donc toujours qui parle et quelles sont ses sources. Pensez à vérifier également l'url (l'adresse qui apparait dans la barre est en haut de l'écran) du site sur lequel vous vous trouvez. Certains sites publient des informations parodiques (Le Gorafi.fr, NordPresse.be, La Dèche du Midi... pour n'en citer que quelques-uns) qui peuvent paraître exactes si on n'y prend pas garde.

2. Tournez-vous vers les médias reconnus et les journalistes identifiés

De façon générale, au moins dans un premier temps, il est préférable de s'appuyer sur les médias reconnus (sites internet et comptes officiels des journaux, radios, etc). Il ne s'agit pas d'affirmer que toutes les informations relayées sur ces médias sont justes, mais c'est tout de même un bon point de départ. Dans les situations de crise (attentats, prises d'otages), l'information circule - et est relayée - très vite. Aussi, assurez-vous que plusieurs médias donnent cette même information et en citent la ou les source(s).

3. De quand date l'article ou la publication ?

Les informations publiées sur Internet ne « meurent » jamais. Il suffit qu'elles soient à nouveau partagées pour remonter facilement et très rapidement sur les fils d'actualité de vos médias sociaux (Facebook, Twitter...). Plus une information est partagée, plus elle est visible. Le risque est donc de prendre pour une nouveauté un fait qui date de plusieurs mois, voire même de plusieurs années.

4. Recoupez les sources et les informations

Là encore, le principe de viralité sur les médias sociaux fait qu'une même information partagée par un grand nombre d'utilisateurs devient très visible. Le risque est alors de penser que puisqu'elle apparaît souvent dans vos fils d'actualité, elle est avérée. Essayez toujours de remonter à la source et de voir qui a partagé cette information en premier afin d'en juger sa fiabilité. Si plusieurs médias reconnus donnent la même information en citant des sources différentes, elle a de bonnes chances d’être avérée.

5. Vérifiez les images

Les réflexes listés ci-dessus valent également pour les photos. Elles peuvent être plus anciennes qu'annoncé, retouchées ou détournées de leur sens d'origine (une photo représentant une scène de guerilla urbaine peut être présentée comme ayant été prise lors de manifestations récentes en France alors qu'elle date en réalité de plusieurs années et été prise dans un autre pays, par exemple). La source d'une photo peut être retrouvée à l'aide de certains moteurs de recherche, comme par exemple TinEye (cf colonne de droite).

6. Dans le doute, ne relayez pas l'information.

Quelques sites pour décoder tout ça

Des journalistes décodent cette profusion d'informations. En voici quelques-uns :

Les décodeurs (Le monde) :
site officiel // Twitter // Facebook

LibéDésintox (ARTE/Libération) :
site officiel // Twitter // Facebook

Le vrai du faux (France Info) :
site officiel // Twitter // Facebook

Info/into : Les décodeurs (Le Monde) - Twitter

Les comptes « vérifiés » sur les médias sociaux

Info/intox : V bleu - Comptes vérifiésSur certains médias sociaux, des comptes d'utilisateurs sont suivis d'un badge représentant un V bleu. Ces badges vous informent que vous êtes sur un compte officiel (personnalité publique, média, entreprise) et vérifié comme tel par la plateforme sur laquelle vous vous trouvez.

Cette « certification » ne s'applique pas aux particuliers (sauf dans de rares cas).

Info/intox : Comptes vérifiés - France Info - Twitter

Halte aux hoax (canulars du web) !

Info/intox : Hoax - HoaxBuster

Les hoax sont des canulars, des rumeurs qui circulent en masse et qui s'apparentent à des spams. Ils circulent souvent sous forme de chaînes via les boites mail ou les SMS (quelques exemples : "Sauvons cette petite fille !" ; "Cliquez pour que Facebook reste gratuit !" ; "Vos mails seront prochainement taxés par La Poste").

« Si comme les spams les hoax peuvent toucher un grand nombre d'internautes, ils sont surtout un hybride de canular et de rumeur : du premier ils tirent leur faculté à tromper l'internaute en suscitant chez lui une vive émotion (peur, compassion, révolte, espoir, etc.) et de la seconde leur capacité à se propager spontanément au sein de la communauté. » [Source : Hoaxkiller.fr]

Avant de partager ces informations avec tous vos contacts, prenez le temps de vérifier l'authenticité de ces informations sur HoaxBuster ou HoaxKiller.

Pharos : le réflexe citoyen

Info/intox : Pharos

PHAROS (Plateforme d'Harmonisation, d'Analyse, de Recoupement et d'Orientation des Signalements) permet de signaler les comportements illicites sur internet. Cette plateforme propose également des pages d'information, ainsi que des conseils de spécialistes pour mieux vous protéger et protéger vos proches dans leur utilisation de l'Internet.

Enregistrer


Partager cet article |
Communauté d'agglomération de l'Albigeois

Médiathèque Pierre-Amalric

Tél : 05 63 76 06 10

Médiathèque d'Albi-Cantepau

Tél : 05 63 76 06 50

Médiathèque de Saint-Juéry

Tél : 05 63 76 06 49

Médiathèque de Lescure d'Albigeois

Tél : 05 63 76 06 48

Partenaires