Site Médiathèques

 
 

Le goût de la Renaissance italienne : Une si somptueuse reliure

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favorisEnvoyer cette page à un amiImprimer ce document.
L'exposition « Le goût de la Renaissance italienne - Les manuscrits enluminés de Jean Jouffroy, cardinal d'Albi (†1473) » s'est tenue du 15 septembre au 31 décembre 2010 à la médiathèque Pierre-Amalric d'Albi.

Une si somptueuse reliure

La reliure dorée est bien visible  Relevé aquarellé de la reliure originale  Si le « Strabon » de la bibliothèque d’Albi est considéré à juste titre comme l’un des plus célèbres manuscrits de la Renaissance italienne, c’est pour l’intérêt de son texte, la beauté de sa calligraphie et de ses peintures, et sa provenance prestigieuse. Mais il aurait pu ajouter à sa renommée la qualité et l’originalité de sa reliure. Celle-ci est très bien visible sur les deux enluminures de pleine page de remise du manuscrit. La reliure actuelle, particulièrement commune et indigne d’un tel manuscrit – une couvrure de plein maroquin marron – a été montée au début du XXe siècle, en tout cas avant 1929

La couvrure originale est alors en effet très délabrée et présente plusieurs lacunes importantes ainsi qu’un dos refait au XVIIIe siècle. Dernière trace de la reliure d'origine  Fort heureusement, un relevé manuel à la gouache de la reliure originale avait été fait avant le démontage par Charles Jalby, relieur albigeois actif autour de 1900. Ce relevé, manifestement très fidèle, confirme la somptuosité et l’excellente facture du décor doré de la couvrure. Et c’est là toute l’originalité de cette reliure, qui s'avère être l'une des plus anciennes reliures dorées aujourd'hui connues en Europe, bien antérieure à celles que feront faire les rois de France au début du XVIe siècle.

Vers 1960, le manuscrit et son défet de reliure ont été prêtés à la bibliothèque de l’Arsenal pour comparaison avec le manuscrit de cette bibliothèque attribué à Mantegna. Depuis, les différents conservateurs d’Albi ont réclamé, en vain, la restitution de la couvrure originale qui reste jusqu'à ce jour introuvable. Ce qui confirme l’adage bien connu en conservation préventive selon lequel la dispersion est la première étape de la disparition.


Partager cet article |
Communauté d'agglomération de l'Albigeois

Médiathèque Pierre-Amalric

Tél : 05 63 76 06 10

Médiathèque d'Albi-Cantepau

Tél : 05 63 76 06 50

Médiathèque de Saint-Juéry

Tél : 05 63 76 06 49

Médiathèque de Lescure d'Albigeois

Tél : 05 63 76 06 48

Partenaires